Kais Saied : « Un juge a dissimulé des dossiers dans l’affaire Belaid-Brahmi »

Le chef de l’Etat a reçu ce lundi 1er novembre 2021 la ministre de la Justice pour se prononcer sur la question de la réforme de la justice.

A cet effet, le président de la République s’est dit en possession de plusieurs documents prouvant que plusieurs juges sont corrompus. Il a dans ce sens cité un juge sans le nommer, laissant croire qu’il a dissimulé des dossiers dans l’affaire des deux martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi a refusé de les présenter à la justice.

Citant un autre cas, Kais Saied a affirmé, preuve à l’appui, qu’un juge est propriétaire d’un patrimoine immobilier important, et qu’il savait comment a-t-il pu l’avoir.

Kais Saied a affirmé qu’une réforme profonde de la Justice s’impose aujourd’hui, expliquant que « la justice tunisienne est malade ». « Une justice indépendante est meilleure que mille Constitutions, des juges se considèrent au-dessus la loi bénéficiant de leur immunité », a-t-il ajouté.

Le président de la République Kais Saied a présidé le Conseil des ministres, le 28 octobre 2021, au palais de Carthage.

Un Conseil des ministres au cours duquel il a notamment chargé la ministre de la Justice, Leila Jaffel d’élaborer un projet relatif au Conseil supérieur de la magistrature, indique un communiqué de la présidence de la République.

Il a, par ailleurs, exhorté les magistrats à « ne pas hésiter à appliquer la loi à tous, sans exceptions et sur un pied d’égalité » et les citoyens à « assainir le pays de tous ceux qui ont dilapidé les biens de l’Etat ».

Commentaires:

Commentez...