Haykel Mekki : « Le risque de faillite du pays est réel »

« Le risque de faillite du pays est bel et bien présent ! », a lancé, ce jeudi 7 octobre 2021, le député et leader du mouvement Echaâb, Haykel Mekki.

Invité à s’exprimer sur les ondes de Shems fm, Haykel Mekki a mis l’accent sur le dernier communiqué de la Banque Centrale de la Tunisie (BCT), indiquant que « le risque de faillite du pays est bel et bien présent ! ».

Il a toutefois tenu à rappeler que l’alerte lancée par la Banque centrale de Tunisie (BCT) n’est pas un fait nouveau et que la situation (critique) du pays était connue depuis longtemps en se basant sur les nombreux avertissements du gouverneur de la BCT quant à la dégradation de la situation économique.

Haykel Mekki a révélé que le gouverneur de la BCT a lancé des avertissements à toutes ses auditions à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), mais qu’il était aussi en conflit direct avec le ministre des Finances Ali Kooli.

Selon Mekki, le risque de faillite est désormais réel et il est la conséquence de la mauvaise gestion du pays au cours des dix dernières années par Ennahdha et ses alliés.

A ce titre, Haykel Mekki estime que c’est désormais le rôle du président de la République, via le décret n°117 du 22 septembre 2021, de réaliser des réformes et d’améliorer la gestion des finances publiques à commencer par l’élaboration de la loi de finances complémentaires 2021 et la loi de finances de l’année 2022.

Commentaires:

Commentez...