Chicago : Ons Jabeur s’incline en finale

La tenniswoman tunisienne a perdu la finale du tournoi WTA 500 de Chicago face à l’Espagnole Garbiñe Muguruza en trois sets (6-3, 3-6, 0-6).

Rappelons que le tournoi de Chicago lui a garanti d’entrer dans le top 15 mondial. En marge de la demi-finale de ce tournoi WTA 500, elle avait déjà empoché 250 points.

Le parcours d’Ons Jabeur

Après son amère élimination au 3ème tour de l’US Open, début septembre, Ons Jabeur n’a repris du service que mardi dernier. Exemptée du 1er tour, elle est directement entrée en lice au 2ème tour en affrontant la Taïwanaise Su-Wei Hsieh (97e mondiale). Elle n’a fait qu’une bouchée de Su-Wei Hsieh qu’elle a balayée en deux sets (6-1, 6-0).

En huitièmes de finale, elle a éliminé, jeudi, l’Américaine Jessica Pegula (24e mondiale) en trois sets (1-6, 6-2, 6-3), signant ainsi son premier succès en trois matches face à l’Américaine. En 2018, au 2e tour du tournoi de Québec et en août dernier, en quart de finale du tournoi de Montréal, Pegula avait, à chaque fois, pris, le dessus.

Vendredi, Ons Jabeur obtient une victoire décisive lors des quarts de finale en battant la tête de série n°1, l’Ukrainienne Elina Svitolina (6e mondiale) en deux sets (6-4, 6-2), se qualifiant ainsi pour les demies-finale et mettant fin à une série de quatre défaites face son adversaire.

Les deux joueuses se sont, effet, affrontées pour la première fois en 2010 en finale du tournoi Juniors de Roland-Garros. Elles se sont retrouvées ensuite en demi-finale du tournoi de la Marsa en 2012, puis en quarts de finale du tournoi de Taipei en 2017, et enfin au deuxième tour du tournoi de Dubai en 2019.

Ons Jabeur avait perdu ses quatre confrontations précédentes contre Svitolina, qui était également l’une de ses principales rivales en juniors. Mais sur les surfaces dures de Chicago, Jabeur a enfin brisé le signe indien, remportant la victoire après une heure et 22 minutes de jeu.

Samedi, Ons Jabeur n’a pas tremblé face à la Kazakhe Elena Rybakina (17e mondiale). Elle a bien négocié sa demi-finale en remportant le premier set (6-4) en 29 minutes et en menant 3-2 dans le deuxième set. Mais, le match a été interrompu après 55 minutes de jeu suite à l’abandon d’Elena Rybakina. La Kazakhe a ressenti une douleur à l’épaule et a préféré abandonner afin de ne prendre aucun risque dans la perspective des Masters, le mois prochain.

Rappelons qu’Ons Jabeur occupe la 16ème position mondiale depuis le 27 septembre, atteignant son meilleur classement depuis qu’elle a intégré le circuit professionnel en 2008. En décembre 2020, Ons Jabeur était 31e au classement WTA et lors de la signature d’un contrat de partenariat avec Tunisie Telecom elle annonçait ses objectif, remporter un grand Chelem et se classer dans le top 10 mondial.

« Je sais que j’ai ma place dans le top 10, c’est ce que j’essaie d’atteindre. D’ici la fin de cette année (2021), j’aimerais entrer dans le top 10 ou 15 avant de viser au-delà. Je veux être n°1 mondiale et gagner des Grands Chelems », ne cesse-t-elle de répéter depuis.

A Chicago, elle a confirmé qu’elle adorait jouer sur le sol américain cette année. Ons Jabeur a, en effet, remporté 18 des 23 matches qu’elle a disputés aux États-Unis en 2021. Après Chicago, elle va prendre part au tournoi Indian Wells, aux Etas-Unis (du 6 au 17 octobre). Elle a même assuré une place aux Masters féminins qui auront lieu à Guadalajara, au Mexique à partir du 8 novembre.

Commentaires:

Commentez...