Le SNJT évoque « un tournant dangereux dans la relation Forces de sécurité – Presse »

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a fermement condamné les agressions « répétées » commises par les forces de sécurité contre des journalistes, annonçant qu’il allait « poursuivre tous les agresseurs ».

Plusieurs journalistes opérant dans divers médias ont été violemment agressés, ce mercredi, par des policiers, alors qu’ils exerçaient leur métier, rapporte le SNJT dans un communiqué publié dans la soirée de mercredi 29 septembre 2021.

Il a énuméré des attaques contre cinq journalistes, évoquant un « tournant dangereux dans la relation Forces de sécurité-Presse ».

« La poursuite des agressions des journalistes traduit la continuité de l’Etat policier, s’est indigné le syndicat tout en tirant la sonnette d’alarme au sujet de l’exercice du métier de journaliste en toute liberté.

« Le Syndicat des journalistes va poursuivre en justice les agresseurs », a assuré le Syndicat, appelant les pouvoirs publics à mettre fin à l’impunité.

Il s’agit du troisième communiqué de ce type, publié par le SNJT depuis samedi dans lesquels il condamne fermement les violentes agressions commises contre des journalistes et reporters.

Commentaires:

Commentez...