Moncef Marzouki : « Il faut écarter Saied et Ghannouchi! »

L’ancien président intérimaire, Moncef Marzouki, a dévoilé un plan qu’il a considéré comme la solution la plus sûre et pacifique pour se débarrasser du « coup d’État ».

Dans un post publié ce mardi 28 septembre 2021, Marzouki a déclaré que la première étape serait la destitution de Rached Ghannouchi de la présidence du parlement, car il s’agit d’une figure non consensuelle.

La seconde étape serait la destitution de Kais Saied, à l’issue d’un mouvement populaire populaire important.

L’ancien président a poursuivi ajoutant que le nouveau le président du parlement prendra en charge l’administration du pays à la place de Saied jusqu’à la tenue de nouvelles élections présidentielles.

Rappelons que Marzouki avait déclaré que le président Kais Saied doit être destitué et traduit devant la justice pour avoir causé la « catastrophe » qui a frappé le pays.

Dans une vidéo publiée sur sa page Facebook officielle, Marzouki avait appelé les citoyens à protester dans toutes les régions du pays, citant l’exemple du mouvement algérien « Hirak » qui a conduit à la démission du défunt président algérien Abdelaziz Bouteflika.

Commentaires:

Commentez...