Des centres de vaccination bientôt installés aux postes frontaliers avec la Libye

Après la réouverture des frontières entre la Tunisie et la Libye, selon un protocole sanitaire bien précis, le ministère de la Santé compte bientôt installer des centres de vaccination aux postes frontaliers et au siège de son consulat en Libye.

C’est ce qu’a confirmé, ce vendredi 17 septembre, le directeur général de la Santé, Fayçal Ben Saleh, précisant que cela permettra de vacciner les voyageurs tunisiens en partance vers la Libye ou se rendant en Tunisie.

Cette mesure permettra aux voyageurs entrant en Tunisie de ne pas se conformer à la quarantaine obligatoire pour les non vaccinés.

Dans une déclaration à l’agence TAP, Fayçal Ben Saleh, a également indiqué que le nombre d’espaces consacrés au confinement obligatoire dans le gouvernorat de Médenine ainsi que celui des établissements hôteliers concernés par l’hébergement des personnes assignées à la quarantaine, allait être augmenté.

Un protocole sanitaire a été mis en place suite à la réouverture des frontières tuniso-libyennes. Il comporte la nécessité de présenter un test PCR négatif pour les personnes vaccinées contre le coronavirus sans l’obligation d’observer un auto-isolement sanitaire tandis que les personnes non vaccinées sont obligées de s’auto-isoler pendant 10 jours à leurs frais avec une analyse PCR négative.

Les voyageurs entrant en Tunisie pour se rendre dans des établissements de santé pour se faire soigner et les enfants ne sont pas concernés par ces procédures.

Commentaires:

Commentez...