Tunisie : L’UGTT propose une feuille de route pour sortir de la crise

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a dévoilé un plan dans lequel elle soumet plusieurs propositions afin de gérer la phase exceptionnelle liée aux mesures prises par le président de la République, Kais Saied, le 25 juillet dernier.

Ce document comprend les grandes lignes d’une stratégie qui pourrait être adoptée afin de rétablir le fonctionnement normal des institutions publiques et planifier la phase suivante après avoir effectué un certain nombre de réformes nécessaires.

Le texte du document précise que les mesures proposées sont sujettes à discussion, sans aucun alignement politique. Il comprend quatre grands axes liés aux aspects politiques, sociaux, économiques, sanitaires et anti-corruption, stipulant des mesures et des réformes.

Sur le plan politique, L’UGTT propose la formation d’un mini-gouvernement composé de compétences non concernées par les prochaines élections. Ce gouvernement restreint devra être formé en concertation entre la Présidence de la République et les organisations nationales.

Le document propose également que la Présidence de la République fixe un délai pour mettre fin aux mesures exceptionnelles du 25 juillet et se prononce sur le sort de l’Assemblée des représentants du peuple.

Parmi les dispositions du document figure le renvoi du rapport de la Cour des comptes concernant les violations lors des élections de 2019 à la justice.

La Centrale syndicale suggère également de revoir les textes juridiques régissant les partis politiques, les associations et le secteur des médias.

Dans le domaine de la lutte contre la corruption, l’UGTT appelle au développement d’une approche visant à cibler la corruption à tous les niveaux. Le document comprend également des propositions pour lutter contre l’évasion fiscale et le commerce parallèle.

Sur le plan économique et social, le document comprend une proposition qui prévoit des réformes urgentes en attendant la mise en œuvre de réformes majeures.

La Centrale syndicale appelle également le chef de l’Etat à ne pas sceller la loi de relance économique et à préparer un projet alternatif.

Sur le plan sanitaire, l’UGTT propose un certain nombre de mesures liées à la lutte contre le coronavirus.

La proposition de l’UGTT

Commentaires:

Commentez...