Les démissions se multiplient au sein de Qalb Tounes

La députée Sihem Chargui a rejoint la liste des démissionnaires de Qalb Tounes. Elle a annoncé sa démission du parti, la troisième en cette journée du vendredi 10 septembre, après celle des députés Mohamed Skhiri et Jedidi Sboui.

« L’intérêt et la souveraineté nationale de la Tunisie viennent avant toute autre considération. Il n’y a de loyauté qu’à la patrie ! », a-t-elle notamment écrit.

La démission des députés Chrigui, Skhiri et Sboui du parti Qalb Tounes, représenté par 28 députés, s’ajoute à la démission des députés Fouad Thamer et Chiraz Chebbi.

De même, le député Jawhar Mghirbi, avait annoncé la suspension de toutes ses activités au sein du parti, alors que le porte-parole du parti, Sadok Jabnoun, avait quitté le parti quelques jours après le 25 juillet.

Notons que les déclarations d’Oussama Khelifi, président du bloc parlementaire de Qalb Tounès lors de sa participation à une session plénière de la Conférence mondiale des présidents de parlement du monde ont fait couler de l’encre et ont été considérées comme un appel à une ingérence étrangère dans les affaires intérieures de la Tunisie.

Au cours de cette intervention, le député de Qalb Tounes avait notamment déclaré que « la Tunisie vit une déviation institutionnelle et légale dangereuse ».

Commentaires:

Commentez...