Tunisie : Rentrée scolaire le 15 septembre, annulation du système d’enseignement par groupes

La rentrée scolaire sera maintenue à sa date habituelle le 15 septembre et le système d’enseignement par groupes sera annulé, a annoncé dimanche le ministre de l’Education, Fathi Sellaouti, dans une déclaration aux médias, dimanche, à Slimane (gouvernorat de Nabeul), en marge du démarrage de la deuxième journée nationale de vaccination intensive.

Le ministre a indiqué que la vaccination intensive contribuera à assurer une rentrée scolaire normale, précisant que le ministère a été contraint d’adopter le système des groupes au cours de l’année scolaire 2020-2021, compte tenu de la situation sanitaire en Tunisie.
Et d’ajouter, « Il n’est plus possible d’adopter le système d’enseignement par groupes, qui n’a permis de présenter que la moitié du programme éducatif, et parce que ses résultats seront négatifs sur la réussite scolaire et pédagogique des élèves ».

Concernant la vaccination de la tranche d’âge des moins de 18 ans, Sellaouti a confirmé que le ministère de l’Education prendra en considération les décisions qui seront prises par le Comité scientifique de lutte contre le Coronavirus après la vaccination de la tranche d’âge 18-39 ans, indiquant que le la tranche d’âge 15-18 ans sera probablement concernée par la vaccination.

En revanche, il a souligné l’importance de cette deuxième Journée nationale de vaccination intensive pour préparer une rentrée scolaire réussie, soulignant que le ministère a alloué environ 30 millions de dinars au cours de la dernière année scolaire pour acquérir du matériel de stérilisation et de désinfection.

Pour contribuer au succès de la Journée nationale de vaccination intensive contre le Coronavirus, il a fait savoir que le ministère de l’Education a mis 345 établissements d’enseignement à la disposition du ministère de la Santé pour effectuer des opérations de vaccination, ainsi qu’environ 3 500 bénévoles de la famille éducative afin de soutenir les efforts des responsables de la santé et des associations.

Commentaires:

Commentez...