Les vice-présidents du SNJT et de la LTDH empêchés d’accéder au siège de la télévision nationale

Le vice-président de la Ligue tunisienne de défense des droits de l’homme, Bassem Trifi, et la vice-présidente du Syndicat national des journalistes tunisiens, Amira Mohamed, ont été empêchés d’entrer au siège de la télévision nationale pour assister à une émission après qu’ils aient été invités depuis hier.

Trifi a confirmé que ce qui s’était passé était dangereux et étrange, et qu’ils avaient été informés que l’interdiction avait été décidée par le PDG de la télévision nationale, Lassaad Dahech.

Pour sa part, Amira Mohamed, a fait savoir que ce dernier l’avait informée qu’une décision avait été prise depuis hier de ne pas organiser de talk-shows à la télévision nationale ni avoir des invités.

Contacté par Shems fm, Dahech a déclaré qu’au cours de tels événements ayant lieu en Tunisie, et pour des raisons sécuritaires, l’accès à la télévision en tant qu’établissement public, est limité aux employés de l’institution.

Commentaires:

Commentez...