Les Tunisiens dans la rue pour célébrer les décisions de Carthage

CP : Ahmed Zarrouki

Quelques minutes après l’annonce inattendue du président de la République, les rues du pays, malgré le couvre-feu imposé, ont connu une grande affluence.

Citoyens de tout âge, voitures, klaxons, slogans, chants, cette nuit pas comme les autres est marquée par des festivités saluées par certains et rejetées par d’autres, plus méfiants.

Qu’est ce que l’annonce Saied va changer à partir de demain ? Les décisions annoncées seront-elles appliquées avec tant de respect et de souplesse ? En tout cas, les déclarations faites par les dirigeants d’Ennahdha laissent planer le doute.

Ghannouchi, qui s’est exprimé à l’agence Reuters, a estimé que l’annonce du président de la République est un coup d’Etat, alors que Ali Laarayedh, ancien Chef du gouvernement, a assuré que les « partisans » de son mouvement vont descendre dans les rues et s’opposer aux décisions.

Le président de la République Kais Saied s’est adressé aux Tunisiens dans la soirée de ce dimanche 25 juillet 2021 pour annoncer plusieurs décisions prises en marge d’une réunion d’urgence avec des dirigeants sécuritaires et militaires.

Kais Saied a annoncé avoir décidé de geler les travaux du Parlement et de lever l’immunité de tous les députés conformément aux dispositions de l’article 80 de la Constitution.

Le Chef de l’Etat a également annoncé qu’il présiderait le pourvoir exécutif, aidé par un gouvernement dirigé par un chef de gouvernement qu’il désignera lui-même tout comme les membres du gouvernement.

Comme il a annoncé qu’il présiderait le ministère public afin de poursuivre en justice les députés ayant des affaires en cours. Il a ajouté

Commentaires:

Commentez...