L’Union des savants musulmans vole au secours d’Ennahdha

L’Union des savants musulmans a émis une fatwa, à l’aube de ce lundi 26 juillet 2021, interdisant les atteintes au contrat social du peuple tunisien.

Les propos relayés par la chaine qatarie Al-Jazeera viennent quelques heures après que l’armée ait interdit au chef d’Ennahdha et président du Parlement, Rached Ghannouchi, d’entrer à l’ARP.

L’Union, sujet d’une polémique en Tunisie depuis des mois, a également émis une fatwa invalidant ce qu’elle a appelé le « coup d’État » mené par le président Kais Saied, l’appelant à revenir sur ses décisions.

Pour sa part, le président du mouvement Ennahdha Rached Ghannouchi a qualifié les décisions du président de la République Kaïs Saïed d’un « putsch contre la révolution et la Constitution », assurant que les partisans d’Ennahdha et le peuple tunisien vont défendre la révolution.

« Ce qu’a fait Kaïs Saïed est un coup d’Etat contre la révolution et la constitution », a estimé le mouvement dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Le chef de l’Etat a décidé, dimanche soir, de geler toutes les activités du parlement, de lever l’immunité de tous les députés, de révoquer le chef du gouvernement, de prendre en main le pouvoir exécutif et d’assurer la présidence du ministère public.

Ces décisions ont été annoncées à l’issue d’une réunion urgente au palais de Carthage entre le président Kais Saïed et de hauts dirigeants sécuritaires. Elles interviennent après une journée de manifestations de citoyens, exaspérés par leurs dirigeants.

Commentaires:

Commentez...