Tunisie : Ennahdha s’est-il lancé à la recherche d’un remplaçant de Hichem Mechichi ?

C’est avec beaucoup de pincements au coeur qu’Ennahdha va devoir se séparer de son poulain Hichem Mehcihci. C’est du moins ce qui ressort des rumeurs qui se multiplient ces derniers jours.

Ayant misé sur Hichem Mehcihci pour mener à bien ses projets, le mouvement islamiste va devoir revoir ses calculs. Finalement convaincu qu’il est désormais nécessaire de se séparer de « son » chef du gouvernement afin d’éviter que la crise politique s’enlise encore plus, Ennahdha est en train de prospecter à la recherche d’un remplaçant.

La mission est délicate et périlleuse dans la mesure où ce remplaçant devra à la fois être accepté par le président de la République, Kais Saied, les blocs parlementaires majoritaires à l’Assemblée des représentants du peuple et par les organisations nationales (UGTT, UTICA entre autres).

La sphère politique étant pauvre au niveau des candidats ayant ce profil, Ennahdha pourrait toutefois miser sur un nouvel étalon en la personne de Habib Kchaou, l’ancien ministre des Affaires sociales d’Elyes Fakhfakh, puis ministre de la Santé par intérim après le limogeage d’Abdeltif Mekki.

Il a l’avantage de connaître les rouages de la Kasbah et a toujours entretenu d’excellentes relations avec l’UGTT. Son nom ayant d’ailleurs été évoqué, la Centrale syndicale ne serait pas contre sa nomination.

Commentaires:

Commentez...