Tunisie – Covid-19 : Le vaccin commence à manquer dans certains centres

Le vaccin commence à faire cruellement défaut en Tunisie ou comment expliquer que la vaccination a été suspendue dans certains centres.

Le directeur régional de la Santé à Sousse, Mohamed Ghodhbani, a révélé que la vaccination contre le Covid-19 sera suspendue pendant six jours au centre de Hammam Sousse, à partir de demain dimanche 11 juillet jusqu’au vendredi 16. Les centres de vaccination d’Enfidha et de Msaken seront également fermés lundi 12 juillet.

Mohamed Ghodhbani a expliqué, aujourd’hui, dans une déclaration accordée à Mosaïque FM que tous les rendez-vous de vaccination dans ces centres seront reportés jusqu’à l’obtention de nouvelles doses de vaccins.

La campagne de vaccination pointée du doigt

A l’heure où le nombre de contaminations est en forte hausse (8506 nouveaux cas de contamination et 189 décès ont été enregistrés le 8 juillet avec un taux de positivité de 34,85%), la lenteur de la campagne de vaccination est pointée du doigt.

Depuis le début de la campagne nationale de vaccination, le 13 mars dernier,  seulement 2.082.765 ont été vaccinées… de quoi soulever de nombreuses critiques quant à l’échec de l’Etat dans sa gestion de la crise sanitaire liée au Covid-19.

Evax, un échec ?

« L’Etat a échoué dans l’obtention du vaccin, qui est la première des priorités », a fait savoir, hier, le président de l’Association tunisienne pour la santé et la sécurité environnementale, Yamen Ayed, ajoutant que « le système Evax est un échec ».

Il a également déploré le rythme très lent des vaccinations étant donné que seulement 5% des tunisiens sont vaccinés depuis le 13 mars dernier, date du démarrage de la campagne de vaccination.

Yamen Ayed va plus loin en estimant que « la situation est en train de devenir « incontrôlable », sachant que le nombre de contaminations est quatre fois supérieur au nombre de guérisons, un indice très grave, selon lui.

L’armée déployée

Une situation catastrophique qui a fait réagir le président de la République. Sur instruction de Kais Saied, les forces armées, en coordination avec le cadre médical et paramédical civil, arpenteront l’ensemble du pays pour vacciner les citoyens, et mettront en place des hôpitaux de campagne mobiles dans les régions en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique.

La présidence de la République annonce, par ailleurs l’arrivée prochaine d’un nouveau lot de vaccins et de matériel médical dans les prochains jours, en plus de l’initiative de plusieurs pays ami.

Prochains arrivages

Dans le même contexte, et pour rassurer les Tunisiens, le ministère de la Santé a publié un communiqué dans lequel il annonce que la Tunisie recevra plusieurs lots de nouvelles doses du vaccin anti-Covid19 pendant le mois de juillet.

Le 8 juillet (avant-hier), 40.000 doses du vaccin Sputnik V ont été réceptionnées, indique le département de la Santé. 85.410 doses du vaccin Pfizer devraient être livrées lundi 12 juillet ; 198.900 doses du même vaccin le 16 juillet ; 285.480 doses du vaccin Pfizer seront livrées le 23 juillet et 336.960 doses le 30 juillet. Par ailleurs, 324.000 doses du vaccin AstraZeneca seront réceptionnées entre les 15 et 17 juillet dans le cadre de l’initiative Covax.

Commentaires:

Commentez...