Tunisie : Kais Saied s’oppose à un nouveau confinement général

Alors que la Tunisie est au pire moment de la pandémie et que la commission scientifique a, à maintes reprises, suggéré de mettre en place un confinement général, le président de la République est d’un autre avis.

Lors d’une réunion urgente tenue hier à Carthage avec le chef du gouvernement et plusieurs ministres, Kais Saied s’est opposé à un nouveau confinement général vu ses coûts sociaux et économiques.

Pour lui, il n’est pas question d’envisager un nouveau confinement général en Tunisie et il est nécessaire de penser à de nouvelles alternatives.

« Comment peut-on observer un confinement général alors que nous avons des travailleurs journaliers qui ne peuvent pas subsister à leurs besoins ? », s’est-il interrogé.

Suite à une réunion urgente tenue avec le chef du gouvernement, plusieurs ministres ainsi que le gouverneur de la Banque Centrale, le président de la République a décidé un ensemble de mesures pour lutter contre la pandémie.

En effet, la présidence de la République annonce qu’il a été décidé de :

  • Division en districts du territoire tunisienne. Chaque district sera composé au moins de deux gouvernorats en se basant sur les cas de contamination pour chaque cent mille personne durant les 14 derniers jours.
  • Des équipes composées des forces armées, de la sécurité et des cadres médicaux sous la seule direction du directeur général de la santé militaire seront mis en place. Ils auront pour mission de multiplier les campagnes de vaccination. Des équipes de travail seront dépêchées dans les régions prioritaires pour mener les campagnes de vaccination.
  • Tous les cadres médicaux et paramédicaux dont ceux ayant obtenus leurs diplômes durant les trois dernières années seront convoqués pour le service national.
  • Ce plan anti-coronavirus sera appliqué en premier dans le gouvernorat de Tataouine qui connaît une forte incidence de la contamination

Commentaires:

Commentez...