Tunisie : Hôpitaux surpeuplés et « asphyxiés » par le coronavirus

Comme attendu, les conséquences de la mauvaise gestion de la crise sanitaire et de l’insouciance du citoyen commencent à se faire durement ressentir. Les hôpitaux des quatre coins du pays se trouvent sous une pression sans précédent.

Nizar Laadhari, chef du comité médical de l’hôpital Charles Nicolle confirmé, ce lundi 5 juillet 2021, que la situaton est très grave dans tous les établissements de santé.

« Je n’ai pas vu un encombrement pareil depuis 1997… et la situation ne se limite pas à l’hôpital Charles Nicole, mais à tous les hôpitaux du pays. Le nombre va encore doubler au cours des deux prochaines semaines, et cela c’est ce qui m’inquiète… », a-t-il déclaré sur Mosaique fm.

Pour sa part, Sami Mourali, chef du comité médical de l’hôpital de la Rabta, a confirmé que l’hôpital, à son tour, est débordé en raison de la multiplication des contaminations au coronavirus, notant que la capacité de l’hôpital a atteint son maximum.

Mourali a condamné le manque d’engagement des citoyens à porter un masque, à éviter les lieux fermés, la distanciation sociale ainsi que l’échec des autorités à prendre les mesures appropriées pour briser les cercles d’infections, ce qui a conduit à cette situation et à l’effondrement du système de santé.

La capitale est loin d’être la seule région à avoir des hôpitaux surpeuplés. Partout, du nord au sud, les directeurs régionaux de la santé, les directeurs des établissements de santé, les médecins, les paramédicaux lancent des appels de détresse et d’épuisement.

A Sousse, le secrétaire général du syndicat de base de l’hôpital Farhat Hached, Tarek Klaï, a déclaré que tous les services hospitaliers ont été transformés en une unité Covid.

Il a ajouté dans son intervention sur Jawhara fm, que la situation est critique et que l’hôpital a dépassé sa capacité maximale, à la lumière de la hausse continue du nombre de contaminations.

Klaï a expliqué que face à cette situation, la mise en place d’un hôpital de campagne est nécessaire, soulignant la grave pénurie de personnel de santé, ainsi que d’équipements et de fournitures.

Il a appelé tous les citoyens à adhérer aux mesures préventives et à l’application stricte des protocoles sanitaires, notant que les professionnels de la santé dans un état d’épuisement total.

Le ministère de la Santé a annoncé, dans son dernier bilan, que 4686 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés sur 13.920 analyses, soit un taux de positivité de 33,66%.

Dans son bulletin quotidien sur la situation épidémique dans le pays, le ministère rapporte que la pandémie a fait, jusqu’au 3 juillet 2021, 15.377 morts après le recensement de 116 nouvelles victimes.

Le nombre de patients hospitalisés a atteint les 3568, selon le bilan du ministère, répartis entre 3123 abrités par le secteur public et 445 par le secteur privé. 602 résident dans les services de réanimation tandis que 152 sont sous respiration artificielle.

Commentaires:

Commentez...