Le ralentissement de la propagation du virus nécessitera 10 semaines, selon un biologiste

« La baisse de la propagation du coronavirus nécessite une période comprise entre 8 et 10 semaines, à partir du pic de sa propagation dans chaque région », a fait savoir le biologiste Amin Selim.

Il a souligné, dans une déclaration accordée à l’agence TAP, que le retour à la stabilité de la situation épidémiologique diffère d’un Etat à l’autre, car il est lié au début de la propagation généralisée du virus parmi les habitants.

Il a déclaré que la propagation généralisée du virus et la poursuite de la campagne nationale de vaccination créeraient une sorte d’immunité communautaire contre le virus, qui réduirait la gravité du virus à moins qu’une nouvelle mutation n’apparaisse.

L’expert a ajouté que les pays à faible taux de vaccination seront affectés par l’émergence de souches mutées et coexisteront avec la plupart des mutations virales.

Commentaires:

Commentez...