Cannes 2021 – Des règles sanitaires strictes pour assurer le bon déroulement du festival

Cannes 2021 - Affiche
L’affiche du 74e festival international du film de Cannes © Hartland Villa

 

 

Cannes 2021Plus que trois jours, et après un an d’absence due à la pandémie de la Covid 19, le Festival de Cannes revient, mais en prenant des mesures sanitaires drastiques pour assurer la sécurité de tous les festivaliers.

La plus grande fête du cinéma au monde aura donc lieu. Il y aura comme pour chaque édition de très beaux films dans les diverses sections du festival, dont certains sont très attendus, comme Annette la comédie musicale réalisée par Leos Carax, qui sera présentée à l’ouverture et en compétition dans la sélection officielle, Le héros d’Asghar Farhadi, dont le film Le client avait remporté lors de l’édition 2016 les prix du Meilleur acteur et du Meilleur scénario (sans oublier l’Oscar du Meilleur film en langue étrangère en 2017), Benedetta de Paul Verhoeven, Haut et fort de Nabil Ayouch, premier long métrage de fiction marocain à concourir pour la Palme d’Or et bien sur le film de clôture OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire, réalisé par Nicolas Bedos.

Jodie Foster, Matt Damon, Isabelle Huppert, Marco Bellocchio et Steve McQueen et un invité surprise, dont le nom n’a pas encore été dévoilé, seront également en « Rendez-vous » … au Festival de Cannes. Les festivaliers seront conviés à écouter et échanger avec ces invités prestigieux qui partageront avec eux quelques secrets de leur travail et leur passion du cinéma.

Réalisatrice et comédienne deux fois oscarisée, Jodie Foster, invitée d’honneur de la Cérémonie d’ouverture, recevra une Palme d’or d’honneur le 6 juillet, à la veille de sa rencontre avec le public.

Cannes 2021

Chaque année depuis 2013, je suis heureuse et impatiente de couvrir le festival de Cannes, et de vivre pendant quelques jours son ambiance féérique et très particulière. Je suis passionnée de cinéma, et le Festival de Cannes est LE grand évènement cinéma à ne pas rater. En 2020, ma déception avait été très grande lorsque la 73ème édition avait été annulée, mais il avait été impossible de faire autrement. Pendant des mois, je m’étais demandée si j’aurais la chance de pouvoir participer à l’édition 2021 si elle avait lieu. J’avais bien sûr fait ma demande d’accréditation, mais le doute persistait. Toutefois, j’avais perdu tout espoir lorsque le 9 juin, la France avait classé la Tunisie en zone orange et avait posé des conditions pour voyager que je ne pouvais pas remplir. D’ailleurs, je me demandais qui, à part quelques européens et américains, pourrait y assister, vu que la plupart des pays étaient classés en zone orange et que dans ces pays, rares étaient ceux qui avaient été vaccinés.

Mais il y a quelques jours, le festival de Cannes a envoyé à tous les accrédités, résidant en zone orange, une attestation de déplacement en France pour « Grands évènements ».

Quelle belle surprise !

Il a fallu s’organiser presque dans l’urgence, d’autant plus qu’il fallait être sur place une semaine avant l’ouverture du festival, à cause des sept jours de quarantaine obligatoire pour toute personne non vaccinée.

Soucieuse du bon déroulement de cette édition Cannes 2021 et de la santé de tous les festivaliers, la direction du festival a établi des règles et des procédures sanitaires très strictes.

Pour accéder au festival, chaque festivalier devra présenter l’un des trois justificatifs suivants de non-contamination au Covid-19 :

  • Une attestation de schéma vaccinal complet d’un vaccin reconnu par l’Agence européenne des médicaments (EMA).
  • La preuve d’une immunité acquise, par la présentation d’un test RT-PCR ou antigénique positif, datant d’au moins 15 jours et de moins de 6 mois.
  • Un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures (à renouveler toutes les 48 heures pendant toute la durée du festival). Toutefois, afin de faciliter l’accès aux tests, un laboratoire dédié à forte capacité sera à disposition des festivaliers à proximité immédiate du Palais, il proposera des tests PCR, dont les résultats seront envoyés par mail dans les 6 heures. Ces tests sont gratuits pour tous les festivaliers.

Par ailleurs, dans le Palais des Festivals, toutes les mesures ont été prises afin que chacun puisse circuler librement et en toute sécurité :

  • Les installations de climatisation ont été auditées et reconnues conformes pour l’accueil du public en période de pandémie. Elles fonctionneront 24h/24 pour permettre un renouvellement continu de l’air.
  • Les procédures de nettoyage seront renforcées, et les points de contact seront désinfectés quotidiennement avec des produits virucides.
  • Les contacts rapprochés et la manipulation d’objets seront limités grâce notamment à la généralisation de la billetterie dématérialisée à toutes les séances, et le transfert sur support numérique de la majorité des publications.
  • Afin de limiter les files d’attente devant les salles, toutes les séances du Festival sont désormais accessibles sur billetterie avec pré-réservations en ligne. Dès lors qu’une place a été attribuée pour une séance, elle est garantie, et un créneau horaire d’accès à la salle est indiqué sur le billet.

Evidemment, le masque sera obligatoire dans toute la zone Festival et il est demandé à tous de respecter les autres gestes barrières.

Par ailleurs, une cellule médicale sera présente en permanence dans la zone festival pour assister les personnes qui en auraient besoin (symptômes Covid ou autres) et un service de conciergerie médicale en ligne, accessible 24/24 et 7/7, permettra d’avoir accès à des téléconsultations bilingues et gratuites.

Bien sûr, toutes ces mesures sont rassurantes, et en temps de pandémie, la santé est la priorité de tous. Mais auront-elles un impact sur le déroulement, l’ambiance et l’identité du festival ? Est-ce que, comme pour les années précédentes, il y aura foule au festival ?

Est-ce que les sept jours de quarantaine et les test PCR tous les deux jours décourageront certains professionnels à faire le déplacement ?

Cannes 2019 – File d’attente pour le film « Once Upon a Time… in Hollywood » de Quentin Tarentino (Photo: Allociné)

Concernant l’accès aux salles, je suis d’un côté très contente que le festival ait enfin trouvé une solution aux longues heures qu’on perdait dans les files d’attentes, mais d’un autre côté, je le déplore un peu. Il est évident que passer jusqu’à deux heures et plus à attendre, et parfois sans même pouvoir accéder à une projection, n’est pas agréable et fait perdre énormément de temps, mais souvent c’était l’occasion de faire connaissance avec d’autres festivaliers, journalistes ou professionnels du cinéma, de discuter, de commenter et critiquer des films, de faire des pronostics…. Ces moments passés avec des inconnus, venus de tous les pays du monde, étaient non seulement très agréables, mais aussi très intéressants et permettaient d’avoir des points de vue différents et parfois même de mieux comprendre le contexte d’un film lorsqu’expliqué par une personne ayant sa nationalité. Est-ce que cette convivialité sera aussi présente lors de cette édition sans files d’attente ?

Le festival a annoncé que les publications papiers seront réduites. Est-ce que les magazines de cinéma habituels seront distribués ou pas ? Les dossiers de presse des films ? Les programmes quotidiens des projections ? Y aura-t-il quand même un catalogue pour cette édition ? J’espère que oui. J’aime le feuilleter, j’aime lire les présentations de chaque film, j’aime les annoter, y écrire au crayon mes impressions… Depuis 2013, je garde précieusement les catalogues de chaque édition. Je les collectionne. Ils représentent un peu ce qui reste après la fin d’une édition. Ils permettent en quelques sortes d’en perpétuer le souvenir. Je les consulte d’ailleurs de temps en temps lorsque je veux me souvenir d’un film…

Neïla Driss

Lire sur le même sujet:

Commentaires:

Commentez...