Tunisie : Mabrouk Korchid démissionne du bureau de l’ARP

Le député Mabrouk Korchid (bloc nationale) a annoncé, ce jeudi 1er juillet 2021, sa démission du bureau de l’ARP. Une démission précipitée par la polémique autour du Fonds de développement qatari et l’agression physique contre Abir Moussi.

En effet, le député a justifié sa démission suite à l’agression de la présidente du PDL, Abir Moussi au sein même du parlement.

Mais il a également expliqué sa décision par le passage en force de la loi sur l’accord concernant la création du bureau du Fonds de développement qatari en Tunisie malgré le refus de cinq membres du bureau de l’ARP, dont lui-même.

Mabrouk Korchid a estimé, sur sa page Facebook, que la création du bureau du Fonds de développement qatari en Tunisie « place le pays au centre d’un conflit » entre le Qatar et les Emirats arabes unis.

Il avait demandé le retrait du projet de loi visant la création à Tunis d’un bureau du Fonds de développement qatari, car pour lui, cette convention signée en 2019 par le ministre de la Coopération internationale de l’époque, Zied Laâdhari, devait absolument être retirée et révisée par le gouvernement.

Le député reproche à cette convention d’accorder trop de « libertés » au Qatar dans ses interventions en Tunisie !

Commentaires:

Commentez...