Grand-Tunis : Larges campagnes sécuritaires pour appliquer les nouvelles mesures

Alors que le Grand-Tunis observe ce jeudi le premier jour de confinement ciblé, les unités sécuritaires ont été massivement déployées pour faire appliquer les nouvelles dispositions dont notamment le couvre-feu.

Dans les différents grands carrefours de la capitale et ses deux banlieues, des barrages sécuritaires ont été installés pour contrôler les autorisations des automobilistes.

A la Marsa par exemple, des unités sécuritaires ont sillonné les rues pour fermer les commercer et s’assurer de la levée des chaises dans les cafés et restaurants.

Les gouverneurs du Grand Tunis (Tunis, l’Ariana, Ben Arous et Manouba) ont décidé de décréter un couvre-feu à partir de 20h et jusqu’à cinq heures du matin.

Cette mesure sera appliquée à partir du jeudi 1 juillet 2021 et jusqu’à nouvel ordre, à l’exception des cas urgents de santé et des employés de nuit.

Les déplacements vers et depuis la région du Grand Tunis sera également interdite jusqu’au 14 juillet. Cette décision a été prise afin de limiter la propagation du virus, après avoir enregistré un nombre record de contaminations et de décès.

Il a également été décidé d’interdire tous les rassemblements et fêtes publics et privés, et de suspendre toutes les manifestations scientifiques, culturelles, sportives ou autres, en plus de la fermeture des lieux de culte.

Les expositions, les salles de sport privées et publiques, les salles de fêtes, les salles de conférence, des salles de jeux et les hammams seront également fermés.

Commentaires:

Commentez...