Après Sidi Hassine, troubles nocturnes à Ettadhamen et Intilaka

Photo Crédit Ahmed Zarrouki

Sur fond de l’affaire de la violence policière à Sidi Hassine, plusieurs nuits de violence ont été observées dans ce quartier de la capitale Tunis. Hier, ces troubles nocturnes ont regagné d’autres quartiers populaires comme notamment Ettadhamen et Intilaka.

En effet, des affrontements entre jeunes manifestants et forces de l’ordre ont eu lieu hier mardi 15 juin jusqu’à une heure tardive de la nuit.

Les forces de l’ordre, massivement déployées, ont fait usage du gaz lacrymogène pour disperser ces jeunes protestataires. Les protestataires ont fermé la route principale d’Ettadhamen en y incendiant des pneus.

Les affrontements entre jeunes protestataires et forces de l’ordre se poursuivent à Sidi Hassine. A l’instar des cinq nuits précédentes, la police a fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les protestataires dans un climat de violence.

Un mineur, âgé de 15 ans, a été passé à tabac, roué de coups et déshabillé par des policiers en pleine rue, à Sidi Hassine, mercredi 9 juin 2021 lors de son interpellation en marge des affrontements qui se sont déroulés dans ce quartier entre des jeunes protestataires et les forces de l’ordre.

Commentaires:

Commentez...