Tunisie : Leila Trabelsi n’a accordé aucune interview, selon son avocate !

Cette interview, comme l’a annoncée sa productrice Maroua Romdhani, devait être diffusée sur la chaine Tounesna.

L’avocate de la veuve de l’ancien président a nié que sa cliente ait accordé une interview dans laquelle elle aurait parlé d’un certain nombre d’événements importants dont la Tunisie a été témoin lors de la révolution.

« Il y a eu un appel téléphonique avec l’un des membres de l’équipe de travail d’une émission télévisée diffusée sur la chaîne Tounesna. Toutefois, cet l’appel ne contenait aucun secret. Il s’agissait d’un appel ordinaire qui n’était pas destiné à la diffusion », a expliqué maitre Maha Charfeddine, ajoutant qu’une plainte sera déposée au nom de Leila Trabelsi si cet appel est diffusé.

Interview, ou appel enregistré sans autorisation ?

Samedi, et sur les ondes d’IFM, la productrice à la chaîne Tounesna, Maroua Romdhani, avait révélé que l’interview en question devait être diffusée le jour de l’Aïd al-Fitr, mais que le journaliste Hassan Ben Othman, qui figure parmi les chroniqueurs de l’émission, a demandé d’attendre et de bien préparer l’épisode avant de le diffuser.

Elle a précisé que c’est « Moez Deniz » qui a réalisé cette interview, ajoutant qu’elle sera diffusée prochainement sur la chaîne.

Romdhani a expliqué que dans cette interview, Leila Trabelsi parlera de certains dossiers incendiaires, notamment les événements du 14 janvier, la « fuite » de Ben Ali en Arabie saoudite et la réalité de ce qui s’est passé à l’époque à l’aéroport de Tunis-Carthage.

L’ancienne première dame de la Tunisie aurait également parlé de la période antérieure à 2011 et aurait fourni des réponses à diverses questions qui lui ont été posées concernant la situation actuelle, ajoute la productrice.

Commentaires:

Commentez...