Joe Biden charge ses services de renseignement de trouver l’origine du Covid-19

Crédit photo : VCG

Les origines de l’épidémie de Covid-19 restent, à ce jour, méconnues même si les théories au sein de la communauté scientifique et la mission menée par les experts de l’Organisation mondiale de la Santé, ont permis de lever certains doutes.

Mais le président des Etats-Unis, Joe Biden soupçonne la Chine de ne pas dire toute la vérité et déplore son manque de transparence et de coopération sur cette question. C’est pourquoi il a chargé, de nouveau, ses services de renseignement de trouver l’origine du coronavirus.

En effet, l’hypothèse de la fuite du virus depuis le laboratoire de virologie de Wuhan, qui avait été écartée, revient sur le devant de la scène après l’apparition d’éléments pouvant l’étayer et plaçant l’Institut de virologie de Wuhan au cœur des soupçons.

« The Wall Street Journal », révèle en effet que trois scientifiques exerçant à l’Institut de virologie de Wuhan ont présenté dès novembre 2019 des « symptômes compatibles à la fois avec ceux du Covid-19 et une infection saisonnière. Ils ont par la suite eu besoin d’être hospitalisés. Ce n’est qu’à la fin du mois de décembre, que la Chine a révélé à l’OMS l’existence d’un foyer de cas de pneumonies non-identifiées à Wuhan.

La Chine continue de nier et a démenti les informations du journal américain même si une thèse de doctorat et deux mémoires de master menés entre 2014 et 2019 à l’Institut de virologie de Wuhan (publiés sur Twitter par le compte d’un scientifique anonyme dénommé The Seeker), la possession par le laboratoire d’au moins un génome de coronavirus proche du Covid-19, mais que le laboratoire n’avait pas rentré dans sa base de données, rapporte « Le Monde« .

Alors que l’Institut de virologie de Wuhan rejette toute responsabilité, le manque de transparence de la Chine et du laboratoire de Wuhan laissent perplexes les scientifiques sachant que le laboratoire a affirmé par le passé détenir des souches proches du SARS-CoV-2 (Covid-19). On soupçonne également qu’un autre coronavirus aurait été prélevé mais son existence n’a jamais été révélée par le laboratoire de Wuhan.

Commentaires:

Commentez...