Amine Selim : « La protection assurée par une dose du vaccin est insuffisante »

Le membre du comité scientifique de lutte contre le coronavirus, Amine Selim, a fait savoir que la première dose du vaccin anti-covid-19 assure une protection de 50 à 70%.

« Il est donc impératif de recevoir la deuxième dose qui favorise une protection allant de 80 à 95% et contribue à la production des anticorps », a-t-il déclaré ce mercredi 26 mai à l’agence TAP, rappelant que l’organisation mondiale de la santé (OMS) a autorisé une intervalle ne dépassant pas 4 mois pour l’administration de la deuxième dose.

Le ministère tunisien de la santé a pour sa part adopté la période de 3 semaines à un mois comme intervalle entre la 1ère et la 2ème dose du vaccin.

Durant cette période, le protocole sanitaire doit être respecté pour éviter une contamination par le coronavirus avant la deuxième dose, a-t-il insisté.

Commentaires:

Commentez...