Amine Mahfoudh : « Toute nouvelle construction de mosquée est une dilapidation de l’argent public »

Son post Facebook a fait polémique. Le professeur en droit constitutionnel Amin Mahfoudh a épinglé la gestion nationale des mosquées en Tunisie. Pour lui, toute nouvelle construction de mosquée est une dilapidation de l’argent public.

En effet, prenant la parole sur son compte Facebook, il a rappelé que seul l’Etat gère les mosquées et que les frais de gestion de ces mosquées sont pris en charge par le contribuable.

Enumérant les différents textes de loi réglementant l’activité de ces mosquées, il a ajouté que ces lieux sont énergivores, dont la gestion coûte énormément cher à l’Etat.

Toute nouvelle construction de mosquée est considérée comme dilapidation de l’argent du contribuable », a-t-il estimé, appelant à utiliser cet argent de la remise à niveau de l’infrastructure et des écoles.

Cette position a déclenché une polémique sur les réseaux sociaux et dans les milieux islamistes.

Seifeddine Makhlouf, président du parti Al-Karama a, dans ce sens, estime que ces propos constituent une incitation contre ces lieux de culte, appelant le parquet à ouvrir une enquête.

Commentaires:

Commentez...