« La Libye ne laissera pas la Tunisie seule face à la pandémie », promet Dbeibah

Lors d’une visite du chef du gouvernement Hichem Mechichi en Libye, le premier ministre du Gouvernement d’union nationale libyen, Abdel Hamid Dbeibah a déclaré, samedi 22 mai, que  » son pays ne laissera pas la Tunisie seule face à la pandémie de Covid-19 et entreprendra toutes les démarches nécessaires pour la soutenir « .

 » Aujourd’hui et plus que jamais, nos deux pays ont besoin l’un de l’autre, d’autant que la Tunisie a toujours été d’un grand soutien pour la Libye dans sa crise politique et servi de terre d’accueil pour le peuple libyen « , a-t-il encore souligné, lors d’une conférence de presse conjointe avec le chef du gouvernement, Hichem Mechichi en visite à Tripoli les 22 et 23 mai courant.

Selon le premier ministre libyen, plusieurs dossiers à intérêt commun attendent des décisions  » audacieuses « , soulignant, à ce titre, son attachement à concrétiser les anciens accords conclus entre les deux pays.

Dans ce contexte, il a mis l’accent sur la nécessité de régler certaines questions en suspens liées notamment à la sécurité et aux dettes et de régler le dossier de la main d’œuvre tunisienne en Libye.

Sur un autre volet, Abdel Hamid Dbeibah a évoqué la signature d’une convention visant à développer et favoriser les échanges commerciaux maritime et terrestre entre les deux pays, jugeant indispensable d’ouvrir les frontières dans le sud tunisien.

Evoquant la question sanitaire, le premier ministre libyen a fait savoir que son gouvernement va envoyer à la Tunisie des équipements médicaux dont des tests PCR, outre des vaccins dès que les quantités commandées seront livrées à Tripoli.

Il a, par ailleurs, indiqué que son gouvernement a demandé à la Tunisie de faciliter l’ouverture des frontières aux libyens pour qu’ils puissent recevoir les soins nécessaires.

Commentaires:

Commentez...