Al-Qods : La Kasbah appelle la communauté internationale à assumer ses responsabilités


La présidence du gouvernement a exprimé son « soutien permanent au peuple palestinien frère dans sa lutte pour le recouvrement de ses droits légitimes et l’établissement d’un Etat indépendant avec al-Quds pour capitale « .

Elle a publié mardi un communiqué à la suite de l’escalade de la violence et des exactions perpétrées par l’entité sioniste dans les territoires palestiniens occupés, notamment à al-Quds, ainsi que des violations de l’intégrité de la mosquée al-Aqsa.

 » Ces pratiques sont une grave violation des lois internationales « , dénonce-t-elle, considérant qu’elles  » menacent la paix et la sécurité internationales et compromettent les efforts de paix globale et équitable dans la région « .

La présidence du gouvernement réitère l’appel lancé à la communauté internationale à « assumer ses responsabilités face à cette injustice continue, et à l’arrêt des hostilités contre les territoires palestiniens « .

Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni hier lundi 11 mai en urgence sur les violences à Jérusalem, mais sans s’entendre sur une déclaration commune.

Ce sont les Etats-Unis qui ont refusé l’adoption d’une déclaration estimant qu’un « message public n’était pas opportun à ce stade », selon des diplomates.

A l’issue de nouvelles consultations dans l’après-midi sur la possibilité de publier un texte commun appelant à une désescalade, plusieurs diplomates ont indiqué à l’agence l’AFP qu’il ne devrait pas y en avoir lundi.

Commentaires:

Commentez...