Tunisie – FMI : Un programme de réformes en 5 axes et 42 points

A l’occasion d’une intervention d’Iyed Dahamani sur les ondes de Mosaique fm, on en sait un petit peu plus, ce mardi 4 mai 2021, sur les prochaines réformes gouvernementales qui seront présentées lors des négociations avec le Fonds monétaire international.

Iyed Dahamani a révélé que le document de réformes gouvernementales comprend cinq grands axes, à savoir l’approche, la méthodologie et la politique liées au budget, la politique budgétaire et les réformes sectorielles. Il contient 42 points qui n’ont pas été dévoilés.

Le coronavirus a coûté 5,3 milliards de dinars à la Tunisie

Le document met le doigt sur l’instabilité politique au cours de la période récente et évoque la situation sécuritaire exceptionnelle, en plus des fortes demandes sociales, de la situation régionale instable et des effets de la pandémie de Covid-19

Le document des réformes gouvernementales accompagnant les concertations avec le FMI, contient également des chiffres dévoilant entre autres le coût de la pandémie du coronavirus pour le budget de l’Etat.

Selon le ministère des Finances, le coronavirus aurait coûté 5,3 milliards de dinars à la Tunisie soit 4,7% du PIB.

Rééquilibrage des finances publiques

Les priorités du gouvernement pour la période allant de 2021 à 2024, seront l’augmentation des capacités de l’économie nationale, la mise en place d’un programme ambitieux pour booster l’économie et l’accélération de la réforme de l’Etat et le rééquilibrage des finances publiques.

Le document souligne que la méthodologie de travail réside dans le dialogue avec les diverses parties nationales et internationales, en plus de la transparence sur la réalité de la situation et les défis auxquels le pays est confronté, avec un engagement à obtenir des résultats pratiques et tangibles qui ont un impact sur la vie des citoyens.

Commentaires:

Commentez...