Tunisair croule sous une dette de 2,2 milliards de dinars !

A l’approche de la saison touristique et de celle du retour des Tunisiens résidant à l’étranger, la situation du transporteur national inquiète.

Outre sa flotte qui ne répond pas aux besoins de la compagnie en raison d’appareils en panne, Tunisair fait face à de grandes dettes qui mettent en péril son activité.

Ce mercredi 14 avril, le ministre des Transports et de la logistique Moez Chakchouk a révélé que la dette de Tunisair s’élève à 2,2 milliards de dinars.

S’exprimant sur les ondes de Mosaïque FM, il a expliqué que les dettes de Tunisair auprès de des différentes banques s’élèvent à 0,9 milliard dinars tandis que celles auprès de l’office de l’aviation dépasse un milliard de dinars.

A l’issue de l’affaire du limogeage de l’ancienne PDG de Tunisair, Chakchouk avait dressé un bilan inquiétant de l’activité de Tunisair. Pour lui, une intervention de l’Etat est indispensable pour surmonter cette phase avant même de penser à un plan de restructuration.

Tunisair vit des jours difficiles, c’est une évidence qui ne fait plus aucun doute. Le bilan des états financiers de la compagnie reste inquiétant, ses revenus ayant baissé de 400 millions de dinars à cause de la crise du coronavirus et l’activité de Tunisair a été suspendue pendant près de trois mois, à l’exception des vols d’évacuation (112 vols) en plus des opérations de fret aérien.

Les conséquences sont désastreuses avec une chute de 97% du nombre de passagers transportés durant le deuxième trimestre 2020 par rapport à la même période de 2019, à cause de la crise sanitaire. Ces indicateurs affichent aussi une baisse des revenus du transport de 95%.

Durant le deuxième trimestre de 2020, Tunisair a transporté environ 23 mille passagers, contre 864 mille passagers durant la même période de 2019. Au cours du premier semestre de 2020, la compagnie a transporté 580 mille passagers, contre 1,6 million de passagers durant le premier semestre de 2019.

Commentaires:

Commentez...