Tunisie – Covid-19 : Le conseiller de l’OMS met en garde contre une troisième vague dévastatrice

CP : AA

Le conseiller de l’OMS et ancien président de la commission de la santé à l’ARP, Souhail Alouini, a mis en garde, ce lundi 5 avril 2021, contre le danger d’une troisième vague de l’épidémie de coronavirus en Tunisie.

Il relaye ainsi les avertissements émis par la commission de lutte contre le coronavirus et confirme que la situation épidémiologique en Tunisie est dangereuse et les indicateurs relatifs à la propagation du virus connaissent une détérioration notable au vu de la nette augmentation du nombre de nouvelles contaminations et de décès.

Souhail Alouini a indiqué, sur les ondes de Shems fm que la Tunisie va être confrontée à une crise aiguë et une troisième vague beaucoup plus dévastatrice que les première et deuxième vagues, a-t-il laissé entendre.

Il argumente ses propos en soulignant le taux de contaminations augmente à un rythme effrayant sachant que les contaminations au coronavirus ont augmenté de 22,9%, tandis que le taux de mortalité total est de 75,3 par 100 mille personnes, selon les chiffres de la commission de lutte contre le coronavirus.

En se basant sur ces taux, il précise que la troisième vague, dont les prémices ont été observés il y a quelques jours, sera terrifiante dans la mesure où, en Tunisie, nous avons atteint le taux maximal d’hospitalisation.

Rappelons que le ministère de la Santé a annoncé 1709 nouveaux cas de coronavirus sur 6175 analyses effectuées en date du 3 avril 2021 et 34 nouveaux décès portant le bilan total à 8965 morts.

Le bilan fait, en outre, état de 1480 individus hospitalisés dans les secteurs public et privé dont 352 en soins intensifs et 111 personnes sous respiration artificielle.

Sur un autre plan, Souhail Alouini a lancé un appel à la Présidence du gouvernement afin de prendre rapidement une décision qui pourrait réduire le nombre de contaminations en instaurant un couvre-feu à partir de 19 heures ou 20 heures.

Commentaires:

Commentez...