Tunisie : Agressés, les doctorants chômeurs entament une grève de la faim

L’union des doctorants chômeurs a annoncé qu’une grève de la faim sera observée à partir de ce jeudi 25 mars 2021 devant le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Cette décision a été prise à la suite de ce que l’union considère comme un « blocage du dialogue au sujet du règlement du dossier des doctorants chercheurs », accusant le ministère de détenir délibérément deux manifestants et d’empêcher le reste des manifestants d’entrer dans le siège.

Le communiqué, publié ce jeudi, a dénoncé le silence des chefs du gouvernement et du parlement, appelant le président de la république à intervenir d’urgence.

Les forces sécuritaires ont utilisé des gaz lacrymogène pour disperser le sit-in des docteurs et doctorants chômeurs au siège du ministère de l’Enseignement supérieur.

Selon plusieurs sources, un nombre de protestataires ont été transportés à l’hôpital alors que les autres ont été empêchés de retourner au siège du ministère après avoir organisé une manifestation.

Cette dernière a été organisée hier pour dénoncer ce que les protestataires considèrent comme nonchalance de la ministre de l’Enseignement supérieur Olfa Ouda quant au lancement des sessions de négociation entre le ministère et les représentants des doctorants pour développer une stratégie claire pour leur recrutement.

Commentaires:

Commentez...