OMS : Face à l’inégalité d’accès au vaccin, la crise durera encore plusieurs années

Tedros Adhanom Ghebreyesus, chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a mis en garde contre l’inégalité d’accès aux vaccins contre la Covid-19 entre pays riches et pauvres. Selon lui, cette inégalité « se creuse » et devient « grotesque », « ainsi le virus peut prendre le monde en otage pendant encore plusieurs années ».

« L’écart entre le nombre de vaccins administrés dans les pays riches et le nombre de vaccins administrés via COVAX se creuse et devient chaque jour plus grotesque », a-t-il ajouté.

« En janvier, j’ai déclaré que le monde était au bord d’un échec moral catastrophique si des mesures urgentes n’étaient pas prises pour assurer une distribution équitable des vaccins anti-COVID. Nous avons les moyens d’éviter cet échec, mais il est choquant de constater à quel point peu de choses ont été faites pour l’éviter », a-t-il précisé.

« Certains pays font la course pour vacciner toute leur population alors que d’autres pays n’ont rien. Cela peut donner une sécurité à court terme, mais c’est un faux sentiment de sécurité », a encore estimé le directeur général de l’OMS, cité par des agences de presse mondiale.

Selon un bilan de l’AFP, plus de 455 millions de doses ont été administrées dans le monde, dont plus d’un quart aux États-Unis.

En Tunisie le ministère de la Santé a annoncé que le nombre total de personnes ayant été vaccinées contre le coronavirus depuis le début de la campagne nationale de vaccination, a atteint 18.020 dont 5524 vaccinées hier, lundi 22 mars 2021.

Commentaires:

Commentez...