Les relations économiques tuniso-algériennes en deçà des potentialités, selon un ministre algérien

C’est une déclaration qui intervient alors que la Tunisie et l’Algérie aspirent à relancer leurs échanges commerciaux notamment après la période du coronavirus.

Les relations tuniso-algériennes sur les plans économique et commercial demeurent en deçà des potentialités qui existent entre les deux pays et des aspirations des opérateurs économiques tunisiens et algériens, a estimé, lundi, le ministre algérien du commerce, Kamel Rezig.

S’exprimant, lors d’une rencontre en ligne avec son homologue tunisien, Mohamed Bousaid, le ministre algérien a ajouté que ces relations ne sont pas à la hauteur de la volonté politique des présidents de la République des deux pays.

Il a, à cet égard, appelé à réactiver le conseil des affaires tuniso-algérien qui revêt, selon lui, une importance capitale dans le rapprochement des hommes d’affaires des deux pays, rapporte l’agence TAP.

De son côté, le ministre du Commerce et du Développement des exportations, Mohamed Bousaid a mis l’accent sur la nécessité de développer les zones frontalières et d’y créer des projets conjoints permettant de diversifier les activités économiques.

Les deux ministres ont été unanimes à souligner l’impératif de renforcer et diversifier les investissements entre les deux pays, de manière à instaurer une coopération économique bilatérale stratégique.

Commentaires:

Commentez...