ARP : Face à Abir Moussi, Rached Ghannouchi fait appel à un huissier notaire

L’assesseur du président de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), chargé de l’information et de la communication, Maher Medhioub a révélé que Rached Ghannouchi, a informé le parquet et convoqué un huissier notaire pour inspecter les « violations » commises par le bloc du parti destourien libre (PDL) pendant la session plénière du mardi 23 mars 2021.  »

Medhioub a indiqué à Mosaique fm que le bureau du Parlement, convoqué aujourd’hui à titre exceptionnel, a autorisé Ghannouchi à mettre en œuvre toutes ses prérogatives pour imposer la sécurité, l’ordre et le bon fonctionnement du Parlement.

Le bureau du parlement a décidé, ce mardi 23 mars 2021, d’interdire Abir Moussi de prendre la parole pendant les trois prochaines plénières pour avoir entravé le travail parlementaire.

S’exprimant sur sa page Facebook, Abir Moussi a dénoncé cette décision criant à l’injustice et dénonçant un « complot pour la faire taire ».

Selon le document de la décision envoyé à Abir Moussi, elle a le droit de voter pendant ces plénières, mais elle sera privée de prendre la parole même pour des points d’ordre.

Des scènes de chaos ont été observées à l’ouverture, ce mardi 23 mars 2021, d’une plénière à l’Assemblée des Représentant du Peuple.

Dans une vidéo live diffusée sur Facebook, la présidente du Parti Destourien Libre (PDL), Abir Moussi déclare avoir été agressée par le député d’Ennahdha Moussa Ben Ahmed.

Commentaires:

Commentez...