ARP : Création d’une commission d’enquête sur le décès d’Abdessalam Zayen

La création d’une commission d’enquête parlementaire sur les circonstances du décès du jeune Abdessalam Zayen a été approuvée, ce mardi 23 mars 2021, avec 75 voix pour, 0 voix contre et une abstention.

Dans le cadre de la même affaire, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Sfax 2 avait autorisé l’ouverture d’une enquête sur les circonstances du décès du jeune Abdessalam Zayen, arrêté avec son frère, au début du mois, pour non-respect du couvre-feu et outrage à un fonctionnaire public dans l’exercice de ses fonctions.

La mère de la victime, décédée à la prison de Sfax, accuse les forces de sécurité d’avoir empêché son fils souffrant de diabète de recevoir ses injections d’insuline.

La Ligue tunisienne pour la défense des droits de l’homme avait tenu les ministères de l’Intérieur et de la Justice pour responsables de la mort du jeune Zayen, décédé lors de sa détention à la prison civile de Sfax.

Souffrant de diabète, la victime avait besoin d’injections d’insuline qu’elle n’a pas pu avoir « malgré ses multiples demandes et celles de sa famille », souligne-t-on.

Son état de santé s’est rapidement détérioré avant qu’il ne décède, précisait la LTDH dans un communiqué publié hier, jeudi 4 mars 2021.

Dans le même communiqué , la Ligue s’était engagée à poursuivre en justice les auteurs de ce crime au nom de la famille de la victime, affirmant qu’elle ferait tout son possible pour éclairer l’opinion publique.

Commentaires:

Commentez...