Saied : « Les personnes arrêtées durant les dernières protestations seront graciées »


Le chef de l’Etat Kais Saied a rendu, hier vendredi 19 mars, visite à la prison de la Mournaguia pour inspecter les conditions de détention des prisonniers.

Kais Saied a évoqué notamment la situation des jeunes détenus arrêtés récemment sur fond des dernières protestations leur promettant une grâce présidentielle une fois jugés.

« Il n’est pas question que des jeunes tunisiens soient emprisonnés pour des délits ou des infractions ne nécessitant pas des peines d’emprisonnement », a-t-il noté.

Le président de la République Kaïs Saïed a décidé d’accorder une grâce spéciale à 1521 détenus, ce qui entraînerait la remise en liberté de 389 d’entre eux. Le reste bénéficiera d’une réduction de peine, et ce à l’occasion de la célébration du 65ème anniversaire de la Fête de l’indépendance.

Selon un communiqué de la présidence de la République, cette décision intervient à l’issue de la réunion, vendredi, au palais de Carthage, du chef de l’Etat avec la ministre de la Justice par intérim Hasna Ben Slimen et les membres de la commission de grâce spéciale.

Le président de la République a pris connaissance à cette occasion des résultats des travaux de la commission de grâce qui a examiné 3054 dossiers de détenus.

Commentaires:

Commentez...