HAICA : « Les chaines illégales sont soutenues par la ceinture politique de ce gouvernement »

Le président de la Haute autorité indépendante pour la communication audiovisuelle (HAICA), Nouri Lajmi, a affirmé que l’obstacle le plus important auquel l’instance est confrontée demeure le dossier des chaînes illégales.

Il s’agit, selon lui, d’un dossier épineux et la HAICA cherche à trouver une solution pour ces médias qui insistent à continuer à travailler en dehors de la loi, mentionnant à ce sujet Nessma TV, Ezzaytouna et Hannibal.

De même, Lajmi a souligné « l’insistance de la radio Coran à diffuser sans autorisation malgré les appels répétés de l’instance pour régler sa situation », soulignant que ces chaînes se sont transformées en plateformes de communication servant leurs propriétaires, partis et personnalités politiques.

« On est arrivé à un stade où ces chaines illégales sont soutenues politiquement par les partis qui forment la ceinture politique du gouvernement actuel. D’ailleurs, cela explique l’absence presque totale de l’interaction du gouvernement avec la HAICA », a-t-il déclaré.

Commentaires:

Commentez...