Egalité des genres dans les institutions financières : La Tunisie classée 6ème mondiale !

Banque centrale de Tunisie

La Tunisie vient d’être classée, via sa Banque Centrale, 6ème mondiale, sur un total de 154 pays, par l’indice d’égalité de genre dans les institutions financières.

La Tunisie occupe la 1ère place à l’échelle arabe et la 3ème, à celle africaine, dans le cadre de ce même classement, avec un score de 90, lequel reflète que  » l’établissement est sur le point d’atteindre l’équilibre entre les deux sexes « .

Elaboré par le Forum Officiel des institutions monétaires et financières (Official Monetary and Financial Institutions Forum- OMFIF), cet indice (OMFIF Gender balance Index 2021) classe, annuellement, les banques centrales, les banques commerciales, les fonds souverains et les fonds de pension publics, avec pour principal critère l’égalité des genres.

En fait, l’indice s’intéresse à la présence des hommes et des femmes aux postes de décision dans les institutions financières, tout en se référant à une base de données de près de 9 000 personnes. D’après cet indice, moins de 1% des principales institutions financières mondiales ont atteint l’équilibre entre les sexes, et seuls trois établissements sur 540 ont obtenu un score GBI parfait de 100.

Il s’agit de la banque de réserve fédérale de richmond (USA), qui figure en tête du classement, suivie par la Banque centrale de l’Eswatini (2e rang) et celle de Lesotho (3e rang).

Seuls 71 établissements financiers sont dirigés par des femmes et 56 n’ont aucune femme dans leurs équipes de direction ou dans leurs conseils d’administration, rapporte l’agence TAP.

Il importe de préciser que l’OMFIF est un groupe de réflexion indépendant qui se concentre sur les thèmes de politique et d’investissement mondiaux liés aux banques centrales, aux fonds souverains, aux fonds de pension, aux régulateurs et aux trésors.

Commentaires:

Commentez...