PDL : « Ghannouchi a dissimulé une correspondance envoyée par l’Union interparlementaire »

Le bloc du Parti destourien libre (PDL) a annoncé que le Comité des droits de l’Homme de l’Union interparlementaire a adressé une correspondance officielle au Parlement tunisien, l’informant de l’acceptation de la plainte déposée par la députée Abir Moussi.

La présidente du PDL, rappelons-le, avait adressé une plainte à l’organisation mondiale des parlements nationaux dénonçant les violations commises à son encontre sous le dôme de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).

Selon le bloc du PDL, l’union interparlementaire a demandé à la présidence de l’ARP des éclaircissements sur les mesures prises pour protéger les droits de Moussi et préserver sa dignité en tant que femme politicienne à la tête d’un parti d’opposition.

Dans le même contexte, il a dénoncé la dissimulation de la correspondance par le président de l’ARP Rached Ghannouchi « qui ne l’a pas présentée au bureau du conseil » et « qui continue à protéger les agresseurs et à œuvrer pour changer les faits et faire de la victime une accusée ».

Commentaires:

Commentez...