D’autres cas du variant anglais découverts en Tunisie, annonce Hechmi Louzir

Le directeur de l’Institut Pasteur, Hechmi Louzir, a confirmé l’existence de plusieurs contaminations au nouveau variant du coronavirus.

Après l’annonce d’un premier cas de variant anglais hier, mardi, Louzir a déclaré à Nessma TV qu’entre trois et quatre autres contaminations par la même souche ont été confirmées.

Louzir a ajouté que le processus de vérification d’autres cas est toujours en cours, indiquant que les opérations de découpage génétique se poursuivent afin de connaître les caractéristiques de cette souche mutée, y compris l’étendue de son danger et la rapidité de sa propagation.

Pour sa part, Nissaf Ben Alaya a fait savoir que le premier cas porteur de la mutation britannique du Coronavirus a été détecté le 22 février et n’a pas voyagé à l’extérieur du pays, ce qui prouve qu’il a été contaminé par ce nouveau variant en Tunisie.

Commentaires:

Commentez...