L’UGTT et l’UTICA « préoccupées » par la dégradation de la note souveraine de la Tunisie

Après les experts économiques, les organisations nationales ont tiré la sonnette d’alarme quant à la nouvelle dégradation de la note souveraine de la Tunisie par l’agence Moody’s.

L’UGTT et l’UTICA ont exprimé leur préoccupation face aux « lourdes répercussions de cette annonce sur l’économie nationale et sur les engagements financiers du pays ».

Dans un communiqué publié conjointement, les deux organisations ont estimé que la crise politique et constitutionnelle qui persiste depuis un mois est à l’origine de la dégradation de la note de la Tunisie de B2 à B3.

Les deux organisations ont, à cet égard, appelé à la nécessité de mettre fin à cette crise politique et à accélérer la mise en place des institutions constitutionnelles, notamment la Cour constitutionnelle.

Il faut, selon le communiqué, sauver l’économie nationale, venir en aide aux petites et moyennes entreprises et aux salariés dont la situation s’est encore dégradée sous l’effet de la crise sanitaire, ainsi qu’accélérer l’acquisition du vaccin anti- Coronavirus « qui demeure, la seule issue pour relancer l’économie nationale ».

Commentaires:

Commentez...