NASA Perseverance : Un Tunisien parmi les ingénieurs de la mission Mars 2020

Le rover Perseverance de la NASA tentera d’atterrir sur Mars ce jeudi 18 février 2021, après sept longs mois de voyage. Il s’agit du robot le plus avancé jamais envoyé sur la planète rouge.

شاهد لقطات حية لهبوط مركبة Perseverance Mars Rover التابعة لناسا، يوم الخميس 18 فيفري. تبدأ التغطية الساعة 20h15 بتوقيت…

Posted by U.S. Embassy Tunis on Wednesday, 17 February 2021

Parmi l’équipe d’ingénieurs derrière cet exploit scientifique vivement attendu, un Tunisien, Mohamed Abid, ingénieur en chef adjoint en mécanique, qui travaille sur la Mission Mars 2020, au sein du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA.

Invité ce jeudi 18 février 2021 sur Express fm, Mohamed Abid a indiqué que l’atmosphère au sein de l’équipe est teintée de joie et de tension, quelques heures avant l’atterrissage du rover.

« Nous allons vivre 7 minutes de terreur lorsque nous entrerons dans le giron de Mars, car il y aura beaucoup de choses à faire en un temps limité, comme la séparation des parties du robot, qui est une étape entièrement technique sans intervention humaine », a-t-il déclaré.

Le Tunisien a affirmé que toute ambition est légitime, encourageant les jeunes à tenir à leurs rêves. Il s’est également félicité que l’installation de l’homme sur Mars pourrait un jour être réalisée par une équipe comprenant des Tunisiens.

De Sfax à la Nasa

Né à Sfax, Mohamed Abid a suivi un cursus universitaire de 5 ans en France où il a obtenu un master avec brio. Il a décroché par la suite une bourse afin de poursuivre un doctorat en génie aérospatial et mécanique à l’Université de Californie du Sud.

Depuis 2004, Mohamed Abid a gravi les échelons et obtenu le poste d’ingénieur en chef du projet SMAP (Soil Moisture Active Passive Mission) dédié aux mesures d’humidité du sol sur l’ensemble du globe terrestre.

Noureddine Raouafi, décoré par la NASA

Mais ce n’est pas le seul Tunisien à s’être illustré à la NASA. Le physicien Noureddine Raouafi a été distingué par la Médaille du service distingué de la National Aeronautics and Space Administration (NASA) des États-Unis.

Il s’agit de la plus haute distinction qui peut être accordée par la NASA « à ceux qui manifestent capacité et courage, et qui ont personnellement apporté une contribution permettant des progrès substantiels à la mission de la Nasa. La contribution doit être si extraordinaire que d’autres formes de reconnaissance ne seraient insuffisantes ».

Originaire de Kasserine, il travaille au laboratoire de physique appliquée de l’Université Johns Hopkins au Maryland, et a été primé après avoir supervisé des équipes ayant réussi à découvrir 4 nouveaux phénomènes liés au soleil et à l’effet de son énergie sur les satellites des réseaux de communication. Cette découverte a permis pour la première fois en 60 ans d’envoyer un satellite en mission près du soleil.

Noureddine Raouafi a suivi des études primaires, secondaires et universitaires en Tunisie, où il a obtenu une maîtrise à la Faculté des sciences de Tunis et a ensuite poursuivi ses études de doctorat en France, puis rejoint l’Allemagne, où il a travaillé pendant une période avant de déménager aux États-Unis.

Mehdi Benna, un planétologue à la NASA

Il y a aussi, Mehdi Benna, une des plus brillantes compétences tunisiennes. Spécialiste reconnu dans la physique des plasmas, ce brillant chercheur, né à Nabeul, a été recruté par la NASA et y travaille actuellement sur la dynamique des magnétosphères planétaires.

Il y a aussi Mohamed Al Awsat Ayari, ingénieur et conseiller scientifique à la NASA. Natif de Hammam-Lif, Mohamed Al Awsat Ayari est ingénieur spécialisé en mécanique appliquée et est installé aux Etats-Unis depuis 1984.

Commentaires:

Commentez...