A partir de demain, les employés du groupe Tunisair en grève ouverte

La tension est à son comble au sein de Tunisair, qui traverse une période très délicate. Confrontée à de nombreux problèmes, la compagnie va devoir faire face, à partir de demain, à une grève ouverte de ses agents et cadres.

Le syndicat de base de la compagnie aérienne a, en effet, décrété une grève ouverte à partir de ce vendredi 19 février 2021 à midi des agents et cadres du groupe Tunisair, annonce-t-il, aujourd’hui, sur sa page Facebook.

Les raisons de cette grève ouverte n’ont pas été mentionnées, mais elles sont très certainement liées à la crise actuelle que traverse la compagnie nationale.

غدا ابتداء من منتصف النهار
اضراب مفتوح لجميع اسلاك مجمع الخطوط الجوية التونسية

Publiée par ‎الصفحة الرسمية للنقابة الأساسية للخطوط التونسية‎ sur Jeudi 18 février 2021

Le ministre du Transport et de la logistique, Moez Chakchou a d’ailleurs annoncé, hier, que Tunisair traverse de grandes difficultés financières et est incapable de payer les salaires, ni d’honorer ses engagements envers les fournisseurs.

Pour lui, une intervention de l’Etat est indispensable pour surmonter cette phase avant même de penser à un plan de restructuration, annonçant qu’un plan de sauvetage allait être mis en place.

Notons que plusieurs agents de Tunisair, et des autres sociétés filières ont protesté, dernièrement, devant le siège social de la compagnie pour revendiquer leurs salaires.

En décembre dernier, le secrétaire général adjoint de l’UGTT Sami Tahri, a laissé entendre que la compagnie nationale fonctionne actuellement avec seulement 5 avions, et que « cette situation ne peut pas durer ».

Comme toute autre compagne dans le monde, Tunisair subit les conséquences de la baisse du trafic aérien de 70% par rapport à 2019, mais espère une amélioration de la situation durant les mois à venir, et notamment en 2021, avec la reprise du trafic aérien et la mise en place du plan de restructuration.

Reste que le bilan des états financiers de la compagnie reste inquiétant, ses revenus ayant baissé de 400 millions de dinars à cause de la crise du coronavirus.

Commentaires:

Commentez...