L’Association des militaires retraités saisit la justice contre Tarek Haddad

Photo d’archives

L’Association tunisienne des militaires retraités a vivement condamné les déclarations du porte-parole du sit-in d’El-Kamour, dans lesquelles il s’attaquait à l’Armée nationale.

Selon l’association, Tarek Haddad a traité l’armée de tous les noms et a porté atteinte à la dignité et à la souveraineté des forces armées.

L’association a également considéré ces déclarations comme un crime odieux contre les militaires qui sécurisent les frontières et les biens publics.

Et d’annoncer avoir décidé de faire face à ces pratiques « systématiques », et de prendre toutes les mesures légales pour préserver la dignité et le moral des militaires en portant plainte contre Haddad.

Posted by ‎الجمعية التونسية للعسكريين المتقاعدين – الصفحة الرسمية –‎ on Sunday, 14 February 2021

Il est à rappeler qu’il y a quelques jours, les unités de l’armée nationale, déployées autour de la station de pompage n°4 dans la région pétrolière d’El Kamour et sur la route qui y mène, avaient empêché des membres de la coordination et un groupe de jeunes manifestants d’entrer et de fermer la vanne.

Les protestataires n’ont donc pas pu s’en approcher et mettre en œuvre leur menace de fermeture ce qui a fait monter la tension.

La Coordination du sit-in d’El-Kamour a par la suite décidé de fixer un ultimatum de trois jours au gouvernement : soit la mise en œuvre immédiate de tous les points de l’accord, soit la fermeture de la vanne de pétrole à partir de ce lundi 15 février.

Commentaires:

Commentez...