Tunisie : Lancement d’un projet pour encourager les réformes concurrentielles

La Délégation de l’Union européenne en Tunisie a annoncé, ce mardi 2 février 2021, le lancement d’un projet de révision du cadre législatif et réglementaire concurrentiel national. Projet destiné à identifier et encourager des réformes pro-concurrentielles en Tunisie.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du Programme d’Appui à la Gouvernance Economique de l’UE, qui vise à accompagner les efforts du gouvernement pour soutenir les performances économiques du pays, au travers d’une amélioration de son climat des investissements, et à stimuler la demande de réforme économique dans le pays, via un appui aux différentes dimensions du débat public sur les questions économiques.

Il est lancé avec l’appui de l’UE et l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui avait estimé, en 2018, l’impact de la mise en œuvre de réformes pro-concurrentielles dans les secteurs de réseaux en Tunisie avec une hausse du revenu national de près de 1,75 % en 5 ans et de près de 5% sur 20 ans.

Le projet inclut un examen des législations et de la politique nationale de la concurrence, qui a pour but d’aider la Tunisie à améliorer sa politique de concurrence, conformément aux standards internationaux sachant que les barrières à la concurrence découragent l’entrée de nouvelles entreprises sur les marchés et favorisent les rentes de situation, ce qui entrave l’innovation et la productivité et engendre des prix élevés, de faibles investissements et moins d’emplois.

La révision du cadre législatif et réglementaire concurrentiel Tunisien, profiterait à la fois aux consommateurs avec des prix à la consommation plus bas, un plus grand choix, une meilleure qualité des produits et services, et aux entreprises avec plus d’investissements dans l’innovation et une meilleure productivité.

Commentaires:

Commentez...