Tunisie : Les conditions de la BCT pour financer le budget de l’Etat

Le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT) Marouane Abassi, a évoqué, lors de son passage ce lundi 1er février 2021 sur Express fm, la question du financement du budget de l’État qui a fait polémique l’année dernière.

Rappelant que l’État a eu recours au financement interne pour compenser le déficit, il a assuré que la banque centrale a soutenu le gouvernement précédent.

Abassi a souligné que la banque centrale financera le budget de l’État à condition que le financement soit orienté vers l’investissement et l’exportation, ainsi que les moteurs économiques qui créent de la richesse.

Dans ce contexte, il a noté que l’économie doit retrouver son rythme normal et que toutes les politiques doivent être adoptées sur la même ligne.

En novembre dernier, le gouverneur de la BCT avait confirmé son refus implicite de financer le déficit budgétaire complémentaire 2020 sans « garanties », à la suite d’une demande adressée par le gouvernement.

Lors d’une session tenue à l’ARP, Abassi avait souligné son attachement au maintien du niveau actuel de l’inflation qui, selon ses dires, a été réduit ces dernières années grâce à une politique monétaire bien déterminée ayant permis la réalisation de la stabilité financière.

Et d’ajouter que cette stabilité, obtenue grâce à une politique monétaire stricte en plus de la formation d’une importante réserve de devise, ne peut être altérée.

Commentaires:

Commentez...