Agressée à l’ARP, Abir Moussi porte plainte contre Seifeddine Makhlouf

La présidente du bloc du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, a déposé une plainte pénale auprès du procureur de la République du Tribunal de première instance de Tunis contre le président de la Coalition Al-Karama, Seifeddine Makhlouf.

Elle a appelé l’institution judiciaire à faire appliquer la loi, à faire face à l' »agresseur » et à rendre justice à la victime.

Dans un communiqué publié ce lundi 1er février par le PDL, Moussi a également appelé à protéger les femmes actives dans le domaine politique contre la violence et la discrimination.

Mercredi dernier, Seifeddine Makhlouf s’en est pris à la présidente du Parti destourien libre (PDL) en lui arrachant son téléphone alors qu’elle diffusait une vidéo et en la menaçant clairement de ne plus diffuser de vidéos et l’agressant verbalement.

C’est Abir Moussi elle-même, qui a publié, sur sa page Facebook, la vidéo de l’incident filmé par Majdi Boudhina, qui s’est déroulé au sein même de l’hémicycle de l’Assemblée nationale des représentants du peuple.

Cet incident très grave dénote le caractère agressif de Seifeddine Makhlouf qui n’hésite plus à proférer des menaces en direct. « Sois polie, ne filme plus ou la prochaine fois je fracasserai ton portable ! (…) Tu es lâche, moi je n’ai pas eu peur de ton maitre, voleuse, criminelle,… ! », a-t-il notamment lancé au visage d’Abir Moussi.

Commentaires:

Commentez...