Soupçonné de corruption, le PDG de l’Office de l’Huile interdit de voyage


Ils font l’objet de soupçons de corruption. Le Président directeur général de l’Office de l’Huile, Ahmed Smaoui, ainsi que plusieurs autres responsables dans le gouvernorat de la Manouba ont été interdits de voyage, sur décision du pôle judiciaire économique et financier.

L’interdiction de voyage intervient suite aux accusations portées à l’encontre de ce responsable, en raison des dépassements commis, lorsqu’il était gouverneur de la Manouba, qui « en tant qu’agent public » a profité de sa qualité première en vue de réaliser un intérêt pour lui même ou pour autrui  » et demandé de pots-de-vin et la participation et ce, en attendant la finalisation des enquêtes, a précisé Mohsen Daly, vendredi 29 janvier, dans une déclaration à l’agence TAP.

Le parquet a autorisé le pôle judiciaire, économique et financier, à ouvrir une enquête à l’encontre de neuf personnes accusées dans cette affaire, dont le PDG de l’Office de l’Huile, le premier délégué, le délégué et le secrétaire général du gouvernorat de la Manouba (les trois derniers sont en exercices), ainsi qu’un responsable sécuritaire dans la région.

Commentaires:

Commentez...