Lettre suspecte : Une tentative de déstabiliser la présidence, selon la chargée de communication à Carthage

La chargée de communication à la Présidence de la République, Rim Kacem, a déclaré que la nature de la substance suspecte n’a pas encore été déterminée.

Dans une intervention accordée ce jeudi 28 janvier 2021 à Shems fm, elle a ajouté que les résultats de l’analyse seront dévoilés aujourd’hui, ajoutant que la personne qui a ouvert l’enveloppe et qui s’est rendue compte de la présence de la substance suspecte a effectué les analyses nécessaires et est actuellement en bonne santé.

Rim Kacem a estimé, dans le même contexte, qu’il y avait une tentative de déstabilisation de la présidence de la République quelque soit la nature de la substance, toxique ou pas.

Interrogée sur la date de la réception de cette enveloppe, la responsable a déclaré que l’affaire était tenue secrète depuis lundi.

Commentaires:

Commentez...