La photo du jour : Contestation sur haie monochrome

Yassine Gaidi est un photographe de presse qui couvre en ce moment, les différentes manifestations populaires.

Après une remarquable série sur les heurts nocturnes dans les cités populaires du nord-ouest de la capitale, Gaidi poursuit son travail en photographiant les manifestants en ville et aux abords du Parlement.

L’une des photos de cet artiste de l’histoire immédiate, retient l’attention par sa construction qu’on dirait chorégraphiée et ses contrastes de couleurs.

D’un côté, le mur métallique, monochrome et déshumanisé que forment les agents de l’ordre. Et de l’autre, les couleurs, les visages, le mouvement et la vie que représente la foule bariolée des manifestants.

Entre les deux, inanimés mais menaçants, boucliers et matraques préjugent du rapport de forces et laissent entendre que la haie pétrifiée sera inébranlable.

Figés dans l’attente des ordres ou clamant leurs revendications, deux Tunisies sont face à face. Avec en contrepoint, un mur blanc ponctué de barreaux qui prend une valeur métaphorique.

Authentique pépite, cette photographie de Yassine Gaidi confirme la valeur d’un grand artiste et fait jaillir toutes les contradictions d’un pays où le statique, l’immobilisme, les passéismes, la brutalité prennent le pas sur la vie, le désir, l’espoir et tous les frémissements de la jeunesse.

Commentaires:

Commentez...